Population


POPULATION ET GROUPE ETHNIQUE DU BURKINA FASO

Avec plus de 10 000 000 d'habitants, le Burkina Faso est un des états les plus peuplés de l'Afrique de l'Ouest. Sa population est composée de groupes ethniques variés : Mossi, Gourounsi, Lobi, Bobo, Peulh, Gourmantché, Sénoufo, Bissa, Mandé, etc. On appelle les habitants du Burkina Faso les Burkinabè (invariable).

STATISTIQUES SUR LA POPULATION

  • Taux d'accroissement : 2.6%

  • Taux de natalité : 46/1000 - Taux de mortalité : 20/1000 - Taux de mortalité infantile : 116/1000

  • Espérance de vie : 52 ans

Répartition de la population par groupe ethnique

  • Mossi 48.6%

  • Fulani (Peul) 7.8%

  • Gourmantché 7%

  • Bobo 6.8%

  • Bisa-Samo 6.5%

  • Gourounsi 6%

  • Dagari-Lobi 4.3%

  • Bwa (Bwamu) 3%

  • Sénoufo-Marka-Dioula 2.2%

  • Autres 7.8%

 

LANGUES

Outre le français (langue officielle et de travail), les langues nationales suivantes sont les plus utilisées : Moré, Dioula, Peulh.

 

ÉDUCATION AU BURKINA FASO

Le système éducatif au Burkina Faso a trois niveaux : le niveau primaire destinée aux enfants dont l'âge est compris entre 7 et 13, le niveau secondaire pour la tranche d'âge de 13 à 19 ans et l'université. A tous ces trois niveaux, le taux d'inscription des filles est inférieur à celui des garçons. Il est de l'ordre de 36.78 % contre 24.31 % pour les filles du niveau primaire. Le gouvernement tente de remédier à cet écart en fournissant des subventions.
L'éducation primaire est subdivisée en trois niveaux de deux ans chacun : le niveau préparatoire, le niveau élémentaire et le niveau moyen. En 1992, le pays comptait 2587 écoles primaires, mais des efforts remarquables sont fournis pour augmenter le nombre de salles de classe. L'éducation primaire est sanctionnée par le diplôme du C.E.P (le Certificat d'Étude Primaire). L'éducation secondaire est organisée en deux cycles de quatre et trois ans. La fin de chaque cycle est aussi sanctionnée par un diplôme. L'enseignement au secondaire comprend : l'enseignement général, l'enseignement technique et la formation professionnelle qui inclut la formation des professeurs et des maîtres. Nombre d'établissements scolaires au Burkina Faso sont publics, mais depuis quelque temps on assiste à une floraison d'établissements privés.
Le Burkina Faso possède trois universités d'une capacité totale d'environ 10 000 étudiants : l'université de Ouagadougou, fondée en 1974, l'Université Polytechnique de Bobo Dioulasso, ouverte pendant l'année scolaire 1995-1996 et l'École Normale Supérieure de Koudougou, fondée en 1997.

 

RELIGION AU BURKINA FASO

Les religions traditionnelles sont pratiquées par 25.9% de la population.
Deux autres religions sont présentent au Burkina Faso : l'Islam représente 52% et le Christianisme 17.6%.